Comment bénéficier d'une déduction fiscale pour œuvres de bienfaisance

Comprendre les déductions fiscales pour œuvres de bienfaisance

Les déductions fiscales pour œuvres de bienfaisance vous permettent de réduire votre facture fiscale en récompense de votre générosité. Ce système encourage la philanthropie en rendant financièrement avantageux pour les particuliers et les entreprises le soutien à des causes caritatives.

Qu’est-ce qu’un don de bienfaisance ?

Aux États-Unis, pour être déductibles des impôts, les dons doivent être faits à des organisations officiellement reconnues comme « qualifiées » par l'IRS. Cela inclut divers types d’organisations, comme les institutions religieuses, les organisations éducatives, les sociétés scientifiques et littéraires et celles qui œuvrent pour prévenir la cruauté envers les enfants ou les animaux.

Il existe différents types d’organisations caritatives reconnues par l’IRS, chacune bénéficiant d’avantages fiscaux spécifiques :

Organisations 501(c)(3) : Ce sont les types les plus courants, y compris les organismes de bienfaisance publics et les fondations privées. Les dons faits aux organisations 501(c)(3) sont généralement déductibles d’impôt pour les donateurs. Ces organisations sont exonérées de l'impôt fédéral sur le revenu.

Églises et organisations religieuses : celles-ci relèvent de la catégorie 501(c)(3) mais ont des règles distinctes. Ils sont admissibles à une exonération de l'impôt fédéral sur le revenu et peuvent également recevoir des dons déductibles d'impôt.

501(c)(4) Organisations communautaires de protection sociale : celles-ci comprennent les ligues civiques et les associations d'employés locaux. Ils sont exonérés de l'impôt fédéral sur le revenu, mais les dons qui leur sont versés ne sont généralement pas déductibles d'impôt.

501(c)(6) Ligues d'affaires, chambres de commerce : ces organisations se concentrent sur l'amélioration des affaires et de la communauté. Ils sont exonérés d'impôt, mais les contributions qui leur sont versées ne sont pas déductibles en tant que dons de bienfaisance.

Autres types d'organisations à but non lucratif : L'IRS reconnaît plus de 30 types d'organisations à but non lucratif, chacune avec des règles fiscales différentes. Les exemples incluent les organisations 501(c)(12) comme les associations d’assurance-vie caritatives et les sociétés mutuelles de fossés ou d’irrigation.

Le principal avantage fiscal des dons à des organisations caritatives est la possibilité de déduire ces contributions de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, sous réserve des règles et limitations de l’IRS. Pour les organisations, l’obtention d’un statut d’exonération fiscale constitue le principal avantage, leur permettant d’utiliser une plus grande partie de leurs fonds directement pour leur cause.

Critères d'éligibilité aux déductions fiscales pour œuvres de bienfaisance

Il est important de vous assurer que vous respectez les directives de l’IRS en matière de contributions caritatives. Cela implique de comprendre quelles organisations sont éligibles pour recevoir des dons déductibles d’impôt et quelles formes de dons sont acceptées.

Organisations caritatives reconnues

L'IRS tient à jour une liste d'organismes de bienfaisance reconnus. Les dons à ces organisations sont éligibles à des déductions fiscales, contrairement aux contributions à des entités non reconnues. Vous pouvez également effectuer une recherche sur Site Web Guidestar qui fournit également un résumé détaillé de l’organisme de bienfaisance.

Types de dons admissibles

Le plus souvent, les espèces, les biens physiques et les actions sont des formes de dons acceptées. Cependant, les prestations ou la valeur de votre temps, même substantielles, ne donnent pas droit à des déductions fiscales. Quelques exemples:

Don en espèces : Si vous faites un don de 500 $ à un organisme de bienfaisance admissible, ce montant peut être déduit de votre revenu imposable.

Don de propriété : Le don d'une voiture d'occasion d'une valeur de 2,000 XNUMX $ à un organisme à but non lucratif est une autre forme de contribution déductible.

Calcul de votre déduction fiscale pour dons de bienfaisance

Le processus consiste à déterminer le montant que vous pouvez déduire, qui peut être influencé par le type de don et l’organisation à laquelle vous faites un don.

Déductions détaillées ou standard

Vous devez détailler vos déductions sur votre déclaration de revenus pour réclamer toute contribution caritative. Il s’agit d’une considération importante lors de la planification de vos impôts et de vos dons de bienfaisance.

Par exemple, si le total de vos déductions détaillées, y compris les contributions caritatives, dépasse le montant de la déduction standard (12,550 2021 $ pour les déclarants uniques en 15,000), il serait plus avantageux de les détailler. Par exemple, si vous disposez de 3,000 XNUMX $ de déductions détaillées, dont un don de bienfaisance de XNUMX XNUMX $, le détail vous permet de réduire votre revenu imposable d'un montant plus important.

Limitations et plafonds de déductions

L'IRS fixe des limites au montant que vous pouvez déduire en fonction de votre revenu brut ajusté (AGI). En règle générale, vous pouvez déduire jusqu'à 60 % de votre AGI pour les contributions en espèces.

Si votre revenu brut ajusté (AGI) est de 100,000 60,000 $, vous pouvez généralement déduire jusqu'à 60 70,000 $ (10,000 % de l'AGI) en contributions caritatives. Si vous faites un don de XNUMX XNUMX $, vous ne pouvez pas déduire l’excédent de XNUMX XNUMX $.

Documentation et tenue de dossiers

Une tenue de registres précise est essentielle pour justifier vos contributions caritatives. Cela comprend la conservation des reçus, des confirmations de dons et de tout autre document pertinent.

Pour un don en espèces de 250 $, vous devez conserver un relevé bancaire ou un accusé de réception écrit de l'organisme de bienfaisance.

Pour obtenir des conseils, reportez-vous à ceci article sur Investopedia

Garder une trace des dons

Tenir un registre détaillé de tous les dons, y compris les dates, les montants et les organisations bénéficiaires. Cela simplifiera votre processus de préparation de déclarations de revenus.

Documents essentiels pour la déclaration de revenus

Assurez-vous d'avoir tous les documents nécessaires, tels que des remerciements écrits pour les dons supérieurs à 250 $ et des relevés bancaires pour les dons en argent.

Les documents clés comprennent :

Pièce d'identité avec photo émise par le gouvernement : cela pourrait être

e votre permis de conduire ou une autre forme d’identification.

Copie de la déclaration de revenus de l’année dernière : aide à vérifier les revenus et les déductions passés.

Cartes de sécurité sociale : Pour vous-même et les personnes à votre charge.

Avis IRS ou État : si vous en avez reçu au cours de l’année.

Documents de revenus : cela inclut toutes les formes de revenus telles que :

Formulaires W-2 des employeurs.

1099 formulaires pour d'autres revenus comme le travail indépendant, les intérêts, les dividendes, les paiements gouvernementaux.

États financiers : surtout si vous possédez une entreprise, pour montrer sa santé financière.

Documents relatifs à l'activité des immobilisations : le cas échéant, pour déclarer les ventes ou les échanges de biens ou d'investissements.

Il est important de préparer ces documents avant de commencer votre préparation de déclarations de revenus. Cela garantit un processus fluide et aide à produire une déclaration de revenus complète et précise.

Naviguer dans les lois fiscales

Rester informé des lois fiscales en constante évolution est crucial pour maximiser vos déductions et garantir la conformité. Gardez à l’esprit que les lois fiscales varient selon les États et les régions.

Pour rester informé des dernières modifications apportées à la législation fiscale pour l'année fiscale 2023, voici quelques sources fiables :

Kiplinger : Offre un aperçu des principales modifications fiscales et des ajustements de seuils pour 2023, en particulier en ce qui concerne les revenus répercutés et les taux de kilométrage standard pour les entreprises [1].

Site Web officiel de l'IRS : La propre salle de rédaction de l'IRS est une source faisant autorité en matière de mises à jour fiscales et d'ajustements annuels en fonction de l'inflation pour diverses dispositions fiscales [2].

Centre d'apprentissage Schwab : fournit des informations sur les changements de tranches d'imposition sur le revenu, les changements dans les déductions standard et détaillées et les limites des comptes de retraite [3].

H&R Block : discute des changements dans les tables d'imposition et les taux d'impôt sur le revenu pour 2023, qui sont importants par rapport aux années précédentes [4].

Banque américaine : offre une compréhension des ajustements des tranches d'imposition et des modifications fiscales potentielles affectant les particuliers et les fiducies [5].

TurboTax by Intuit : une ressource pour les augmentations d'impôt planifiées et les ajustements des tranches d'imposition, des déductions et des crédits [6].

Ces ressources fournissent des informations complètes et à jour sur les modifications apportées à la législation fiscale, ce qui les rend inestimables tant pour les particuliers que pour les professionnels.

Les lois fiscales peuvent changer chaque année, affectant la façon dont vos contributions caritatives sont déduites. Tenez-vous au courant de toute nouvelle législation ou mise à jour de l’IRS.

Consulter un fiscaliste

Un fiscaliste peut vous fournir de précieux conseils adaptés à votre situation financière, vous aidant ainsi à optimiser vos dons de bienfaisance à des fins fiscales.

Si vous recherchez les meilleurs conseillers fiscaux ou cabinets comptables, voici quelques répertoires et ressources précieux à considérer :

Annuaire CPA : Un annuaire complet pour trouver des CPA et des comptables, offrant un large éventail d'options [1].

Clutch.co : présente une liste des meilleurs cabinets de conseil fiscal, avec des critiques et des informations détaillées pour aider à la sélection [2].

Annuaire IRS : le propre annuaire de l'IRS comprend des préparateurs avec des PTIN (Preparer Tax Identification Numbers) et constitue une source fiable pour trouver des préparateurs de déclarations d'impôt qualifiés [3].

TrustRadius : propose des analyses, des comparaisons et des alternatives à divers prestataires de services comptables et fiscaux, aidant ainsi les entreprises à prendre des décisions éclairées [4].

Les meilleurs cabinets fiscaux et comptables de Forbes America : cette liste met en évidence les cabinets les plus recommandés pour les services fiscaux et comptables aux États-Unis, sur la base d'enquêtes professionnelles [5].

Répertoire fiscal : comprend une gamme de professionnels qualifiés tels que des comptables agréés et des experts fiscaux, offrant une sélection diversifiée de consultants [6].

Ces répertoires et ressources jouent un rôle déterminant dans la recherche des meilleurs conseillers fiscaux adaptés à vos besoins spécifiques.

Tirer le meilleur parti de vos contributions caritatives

Adoptez une approche stratégique en matière de dons de bienfaisance pour maximiser à la fois votre impact et vos avantages fiscaux. Déterminez également si l’organisme de bienfaisance offre un impact social mesurable pour votre contribution. C'est quelque chose que le Écosystème aimable spécialisé en.

Dons de bienfaisance stratégiques

Envisagez des techniques telles que le regroupement des dons ou le don d’actifs appréciés pour augmenter vos avantages fiscaux.

Les dons de bienfaisance stratégiques impliquent une planification et une exécution réfléchies pour maximiser l’impact de vos dons. Voici les éléments clés :

Définir vos objectifs philanthropiques : commencez par clarifier ce que vous souhaitez réaliser avec votre don. Cela doit correspondre à vos valeurs et passions personnelles. Fixer des buts et des objectifs clairs vous aide à orienter efficacement vos ressources vers les causes qui vous tiennent à cœur [3].

Communication efficace : Maintenez un dialogue ouvert avec les organisations que vous soutenez. Cela garantit que vos contributions sont utilisées comme prévu et aligne vos efforts philanthropiques sur les besoins des bénéficiaires [2].

Créer une stratégie définie : Une stratégie bien structurée est essentielle. Cela pourrait impliquer d'établir un budget pour les dons, de décider de la fréquence de vos contributions et de choisir si vous souhaitez soutenir des causes locales, nationales ou mondiales.4].

Dons fiscalement avantageux : envisagez d'utiliser des mécanismes tels que les fonds conseillés par les donateurs pour optimiser les avantages fiscaux tout en soutenant vos intérêts philanthropiques [6].

Suivi et ajustement : examinez régulièrement l’impact de vos contributions. Ajustez votre stratégie si nécessaire pour vous assurer qu’elle reste efficace et adaptée aux besoins changeants des causes que vous soutenez.

En adoptant une approche stratégique en matière de dons de bienfaisance, vous pouvez avoir un impact plus significatif et plus durable sur les causes qui vous passionnent.

Dons en ligne et mobiles

L’ère numérique a rendu les dons caritatifs plus accessibles. Assurez-vous que ces plateformes sont sécurisées et légitimes avant de faire un don. Des plateformes comme Donneur, Le bloc de donsou Don global sont un bon endroit pour commencer. 

Reçus et dossiers pour les dons en ligne

Maintenez une trace numérique de vos dons, y compris les e-mails de confirmation et les enregistrements de transactions.

Jumelage d’entreprise et dons de bienfaisance

Top 100 des organisations caritatives, navigateur caritatif, conseil national

De nombreux employeurs proposent des programmes de dons de contrepartie, qui peuvent amplifier l’impact de votre don.

Si vous faites un don de 500 $ à un organisme de bienfaisance et que votre employeur dispose d'un programme de contrepartie, il peut également faire un don de 500 $. Votre montant déductible reste de 500 $, mais la contribution totale à l'organisme de bienfaisance est de 1,000 XNUMX $.

Les dons de contrepartie d'entreprise représentent une facette importante de la philanthropie d'entreprise, où les entreprises doublent financièrement les dons que leurs employés font à des organisations à but non lucratif. Cette pratique double effectivement l’impact de la contribution caritative d’un employé. L’essence du jumelage d’entreprise ne consiste pas seulement à renforcer l’empreinte caritative de l’entreprise, mais également à encourager les employés à s’engager dans des activités philanthropiques.1].

Les raisons qui sous-tendent de tels programmes sont multiples. Premièrement, cela simplifie le processus de dons d’entreprises, permettant une répartition plus équitable des fonds des entreprises entre diverses causes. D’autre part, c’est un puissant levier d’incitation pour les salariés, amplifiant leur engagement personnel dans les causes qu’ils soutiennent.2, 4].

Les ratios de correspondance varient, les entreprises proposant généralement des correspondances individuelles, deux pour un ou même trois pour un. Cela signifie que pour chaque dollar donné par un employé, l'entreprise verse un montant égal ou supérieur, augmentant ainsi considérablement le don global à l'organisme de bienfaisance choisi.3].

Les dons de contrepartie d’entreprise jouent donc un rôle crucial dans l’expansion de la portée et de l’efficacité des dons caritatifs, tant pour les employés que pour les organisations qu’ils choisissent de soutenir.

Tirer parti des programmes de jumelage des employeurs

Comprenez la politique de contrepartie de votre employeur pour utiliser pleinement cette opportunité et maximiser votre impact caritatif.

Les programmes de contrepartie des employeurs amplifient l’impact des cotisations individuelles, qu’il s’agisse d’épargne-retraite ou de dons de bienfaisance. En égalant les contributions des employés, ces programmes doublent effectivement le soutien aux comptes de retraite ou aux organisations à but non lucratif, favorisant un plus grand engagement des employés et renforçant le bénéfice collectif de ces contributions pour toutes les parties prenantes impliquées.2, 5].

Documentation pour les cadeaux jumelés

Tenez des registres de vos dons et de toute contribution de contrepartie de votre employeur.

Comment les déductions fiscales ont fait la différence

Les déductions fiscales ont un impact significatif sur les décisions financières des entreprises et des particuliers. Ils réduisent le revenu imposable, améliorant ainsi la performance financière à long terme des entreprises et encourageant l’investissement dans le capital humain et l’apprentissage tout au long de la vie. Les déductions influencent les décisions en matière de travail, d'épargne et d'organisation de l'entreprise, conduisant souvent à une efficacité économique et à une croissance accrues.5].

Tendances futures en matière de dons de bienfaisance

Restez informé des tendances émergentes en matière de philanthropie et de la manière dont elles pourraient influencer les dons de bienfaisance et les déductions fiscales.

Les principales tendances en matière de dons de bienfaisance pour l’avenir comprennent :

Accent sur les dons sans restriction : Les organismes de bienfaisance recherchent de plus en plus de fonds sans restriction pour avoir une plus grande flexibilité dans leurs opérations [2].

Financement collaboratif : il y a une augmentation des efforts de financement conjoints entre les donateurs pour maximiser l'impact [3].

Dons axés sur les résultats : les donateurs se concentrent sur l'impact mesurable de leurs contributions [6].

Diversification des donateurs : on observe une évolution vers l’engagement d’un plus large éventail de donateurs, y compris les contributeurs à petite échelle [4].

Le rôle de la technologie dans la philanthropie

La technologie continue de transformer la façon dont nous faisons des dons et suivons nos contributions.

La technologie améliore considérablement la philanthropie en élargissant sa portée et son impact. Les principales tendances incluent l’intégration de l’IA et de la blockchain, la promotion de l’entrepreneuriat social et l’amélioration de la gouvernance des données. Les plateformes numériques et les réseaux sociaux créent de nouvelles méthodes philanthropiques plus engageantes. Ces technologies permettent aux organismes caritatifs d'atteindre un public mondial et de réglementer plus efficacement l'IA dans le secteur social.1], [2], [4].

L'aspect éthique des dons de bienfaisance

Les dons de bienfaisance ne sont pas seulement une transaction financière ; c’est le reflet de vos valeurs et de votre engagement en faveur de l’amélioration de la société.

Les dons de bienfaisance éthiques mettent l’accent sur l’impératif moral de partager la bonne fortune et donnent la priorité aux besoins urgents de ceux qui souffrent. Cela implique de respecter l'intention des donateurs, d'équilibrer les passions personnelles avec les exigences sociétales et d'intégrer les préoccupations éthiques aux considérations culturelles et sociales.2], [3], [6].

Choisir les bonnes causes

Sélectionnez des causes qui vous intéressent et qui correspondent à vos valeurs personnelles pour une action plus épanouissante, sinon, au fil du temps, vous pourriez vous sentir mécontent de votre don. Donner de l’argent ou du temps doit être dynamisé par les vérités intérieures qui vous motivent quotidiennement. 

Conclusion et réflexions finales

N’oubliez pas que les dons de bienfaisance ne consistent pas seulement à obtenir un allégement fiscal. Il s’agit de faire une différence positive dans le monde. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’argent, mais de l’héritage que vous laissez derrière vous. 

FAQ

Qu’est-ce qui est considéré comme un don de bienfaisance à des fins fiscales ?

Les dons de bienfaisance peuvent inclure de l'argent, des biens ou des actions donnés à des organismes de bienfaisance reconnus, à des organisations religieuses ou à des organismes à but non lucratif.

Qu’est-ce qui est considéré comme un don de bienfaisance à des fins fiscales ?

Les dons de bienfaisance peuvent inclure de l'argent, des biens ou des actions donnés à des organismes de bienfaisance reconnus, à des organisations religieuses ou à des organismes à but non lucratif.

Dois-je détailler mes déductions pour demander une déduction fiscale pour œuvres de bienfaisance ?

Oui, vous devez détailler les déductions sur l'annexe A (formulaire 1040) pour demander des déductions fiscales pour œuvres de bienfaisance.

Y a-t-il une limite au montant que je peux déduire pour les dons de bienfaisance ?

Généralement, vous pouvez déduire jusqu'à 60 % de votre revenu brut rajusté pour les dons de bienfaisance.

De quels documents ai-je besoin pour demander une déduction fiscale pour œuvres de bienfaisance ?

Conservez les reçus, les lettres des organismes de bienfaisance et les relevés bancaires comme preuve de vos dons.

Puis-je déduire le temps que je consacre au bénévolat ?

Tous les dons internationaux ne donnent pas droit à des déductions. Vérifiez si l'organisme de bienfaisance international est reconnu par l'IRS.

Que dois-je faire pour maximiser mes déductions fiscales pour œuvres de bienfaisance ?

Envisagez des dons de bienfaisance stratégiques, comme regrouper les dons ou faire don d'actifs appréciés, pour maximiser les déductions.

Les dons en ligne sont-ils déductibles des impôts ?

Oui, à condition qu'ils soient effectués auprès d'un organisme qualifié. Assurez-vous de conserver des enregistrements numériques de ces transactions.

À quelle fréquence dois-je mettre à jour mes dossiers pour les contributions caritatives ?

Mettez régulièrement à jour vos dossiers, surtout après chaque don, pour maintenir une documentation précise et à jour.

Paul Turner

Paul Turner

Paul Turner co-fondé Food for Life Global en 1995. Il est un ancien moine, un vétéran de la Banque mondiale, un entrepreneur, un coach de vie holistique, un chef végétalien et l'auteur de 6 livres, dont FOOD YOGA, 7 maxims for soul happiness.

MONSIEUR. Turner a voyagé dans 72 pays au cours des 35 dernières années pour aider à établir des projets Food for Life, à former des bénévoles et à documenter leur succès.

Laissez un commentaire

Support d'aide
Food for Life Global

Comment avoir un impact

Donner

Aider les gens

Crypto devises

Faire un don de crypto

Animal

Aidez les animaux

recueillir des fonds

Collecte de fonds

Projets

Les possibilités de bénévolat
Devenir avocat
démarrer votre propre projet
SECOURS D'URGENCE

BÉNÉVOLAT
OPPORTUNITÉS

Devenez
Intervenants

Démarrer votre
Propre projet

URGENCE
LE SOULAGEMENT