Food for Life de retour en Haïti

21 Octobre 2013
PAUL TURNERPAUL TURNER
SDC10019
La directrice de l'IRD pour la Slovénie, Eva Marn, sert le premier repas à l'école.

Le tremblement de terre de 2010 en Haïti était un tremblement de terre catastrophique de magnitude 7.0, avec un épicentre près de la ville de Léogâne (département de l'Ouest), à environ 25 km (16 miles) à l'ouest de Port-au-Prince, la capitale d'Haïti. Le tremblement de terre s'est produit le mardi 12 janvier 2010 et au 24 janvier, au moins 52 répliques de 4.5 ou plus avaient été enregistrées. On estime que trois millions de personnes ont été touchées par le séisme, avec des estimations du nombre de morts allant de 100,000 159,000 à XNUMX XNUMX.

En 2010, Food for Life Global a été l'une des premières agences à répondre à la catastrophe avec des volontaires du monde entier aidant à mettre en place un service de secours alimentaire végétalien qui a offert des repas chauds aux réfugiés pendant des mois.

En 2011, Food for Life Global a été invité à participer à une nouvelle initiative du ministère slovène des Affaires étrangères en coopération avec l'IRD (De secours et de développement international) pour nourrir les enfants dans l'une des écoles.

Le gouvernement slovène avait acquis un don de 24 conteneurs préfabriqués de l'entreprise de construction slovène TRIMO dans le cadre de l'engagement de la Slovénie à aider les enfants touchés par le séisme. Ils ont demandé à l'IRD d'aider à importer ces conteneurs, à identifier un emplacement et à construire un espace qui servirait les enfants d'Haïti? L'IRD a ensuite contacté FFLG pour nourrir les enfants avec des repas sains. .

En collaboration avec le gouvernement local, l'IRD a sélectionné un site dans un nouveau village de Carrefour, maintenant appelé Village Fraternite et un an plus tard, l'école a été créée.

Food for Life Global donne maintenant aux enfants un déjeuner végétalien sain tous les jours avec des dons du Lotus Trust au Royaume-Uni et d'autres donateurs internationaux.

Chaque jour d'école, Vishnu das, un bénévole de Saint-Domingue se lève tôt pour préparer le déjeuner. Il est assisté par des femmes locales qui coupent les légumes. À midi, alors que l'école se termine, les enfants font la queue, une salle de classe à la fois pour recevoir un déjeuner chaud. «L'école est située dans un bidonville et souvent l'électricité est coupée ou l'eau cesse de couler», explique Vishnu avec le sourire. «Mais nous sommes déterminés à nourrir ces enfants. Cela nous fait grand plaisir de voir leurs visages souriants, car je sais qu'ils n'ont rien. Ils viennent de familles très pauvres où même une nouvelle paire de chaussures est quelque chose que vous pouvez obtenir une fois dans votre vie! »

View ALBUM FACEBOOK (130 photos)

DON

S'il vous plaît, aidez-nous à poursuivre cet important service à ces enfants très désespérés qui apprécient même la plus petite offre d'amour et de soins.

[faire un don]

-----
- Pour en savoir plus: http://www.mzz.gov.si/nc/en/newsroom/news/article//29674/